C’est sur un chemin à la bordure du feu et de l’eau qu’une engeance, hors du monde et du temps, avance. Déterminé, il avance d’un pas décidé avec un bébé sous le bras. Converti en machine à tuer depuis le meurtre de sa femme et le déshonneur qui s’est emparé de sa lignée, Ittô Ogami n’est plus qu’une bête au sabre dévoreur de membres.

L’amoral est omnipresent dans le film qui déborde d’irrévérence tant dans sa structure que dans les actes qu’accomplit son héros. A l’heure d’un cinéma codé et obéissant au mythe du héros, Baby Cart se pose en totale opposition sur deux points précis. Tout d’abord, le personnage central du film est un être démoniaque qui méprise le code moral et se confond dans la violence, les exactions et assistent à des massacres, des viols sans s’y opposer. Ensuite, il y a cet enfant qui trouble les moments les plus violents puisque chaque meurtre sanglant ou scènes de combats se conclut par un plan sur le visage innocent de l’enfant.

La violence outrancière du film ferait pâlir un Tarantino tant les membres éclatent et le sang jaillit avec générosité. Pourtant ce film ne saurait se résumer à son coté gore car la réalisation jouit d’un travail calibré et soigné. Comment ne pas être troublé par la relation qui se noue entre le père et son fils, un amour qui nait au milieu de toutes ces batailles sanglantes est poétiques surtout quand la réalisation offre son lot de plans artistiques frôlant les toiles de maitre. N’oublions pas les musiques qui avec le tonalité rock tranche avec l’ambiance naturelle qui devrait accompagné une histoire de samouraï offrant un coté western spaghetti qui ravira les fans de Sergio Leone.

Bien qu’un brin ridicule par moments (notamment dans l’image qu’il véhicule de la femme et dans les dialogues), Baby Cart est une oeuvre maitrisée (qui ne se limite pas à une bête adaptation du manga dont il est tiré) dont le réalisateur à soigneusement pensé toutes les composantes pour en tirer une oeuvre singulière, une oeuvre culte tout simplement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s