La plupart des rappeurs les plus célèbres et les plus talentueux produisent rarement une pelleté de disques de qualité et il est encore plus rare qu’un artiste réussisse un come-back après quasiment 20 ans de silence. La réunion du groupe A Tribe Called Quest avait de quoi susciter la crainte de la sortie d’un disque faiblard jouant sur la nostalgie. Mais que soit balayées toutes les craintes car le trio revient avec ce qui s’apparente à un disque de légende.

Les prémisses de cette réussite se trouvent dans les deux premiers morceaux qui ont toutes les armes de classiques du rap. The Space Program est un hymne à l’union qui dépasse le cadre de la simple clameur mais s’inscrit dans une logique que le groupe défendra becs et ongles. Il s’agit ici d’évoquer l’abandon de la population (noire tout d’abord puis de la population pauvre par extension). Ce programme spatiale c’est un événement magique auquel veut croire le groupe, un événement qui ferait fondre les classes et unirait les peuples. L’engagement du groupe se poursuit par ce qui s’apparente au morceau le plus dénonciateur et qui se fait l’écho d’une large partie du peuple américain (étonnant d’ailleurs de justesse car l’élection de Trump renforce cet aspect). We the people c’est la lutte contre un président incompétent et reflet de la l’inégalité, du racisme et de la haine du pauvre. En témoigne ce refrain :

>All you Black folks, you must go
>All you Mexicans, you must go
>And all you poor folks, you must go
>Muslims and gays, boy, we hate your ways

Véritable véhicule de rage et de justesse, le morceau laisse un espoir avec cette conclusion qui jaillit :

>So all you bad folks, you must go

Evidemment, le reste de l’album suit le même niveau qualitatif grâce notamment à une jolie collection de featuring. On trouve notamment : Kendrick Lamar, Kanye West ou encore André 3000 et Busta Rhymes font une apparition au sein de morceaux à l’ambiance très variée. A ce titre, les genres se croisent en nombre conséquent avec la participation du grand Jack White qui insuffle à ce disque une pointe rock savoureuse. Les origines jazzy du groupe sont pourtant toujours présentes mais l’évolution artistique se fait ici avec talent et acuité. Rares sont les disques aussi riche et plus rares sont les MC qui perdurent. Q-Tip atteint après ses 40 ans un talent étincelant de maitrise. Le morceau We The People tourne essentiellement autour de lui et le voir en live renforce cet aspect. Un flow ciselé, condensé et qui, s’il ne répond pas aux sirènes de la modernité (comprendre par là qu’il ne renonce pas à son identité artistique), sonne comme celui d’un rappeur au zénith.

Comment aborder ce disque sans une pointe d’émotion après la disparition de Phife Dawg. Décédé peu avant la sortie du disque, il fait de ce disque un cadeau d’adieu des plus beaux. Qu’il s’agisse de live où le groupe lui rend hommage en laissant un micro sur scène pour lui comme si son esprit était toujours là pour rapper. L’exemple le plus parlant et le plus beau étant la démonstration de force au Grammy Awards où le groupe lui dédicace une performance de légende. Show ultra-engagé dans lequel le président Trump surnommé Agent Orange se voit être la cible du titre We The People avec une conclusion qui résonnera longtemps dans les mémoires :

>Resist, resist, resist

clamé le point levé par tous les protagonistes en signe de souvenir d’un certain jour d’octobre 1968 à Mexico. Cette volonté protestataire du groupe est sans doute l’angle sous lequel ce disque trouve sa force et son universalité. Disque de rap avant tout, We Got It From Here… Thank You 4 Your Service est un acte politique qui a mué suite aux élections présidentielles américaines.

Disque à la saveur particulière qui marque, 18 ans après son dernier album, le renouveau d’un groupe qui, s’il a perdu un membre, reste une légende dans le rap et plus généralement dans la musique.

Thank You 4 Your Service Guys.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s