Last Action Hero (1993)

A première vue, Last Action Hero est un film d’action pur et dur qui se démarque de part l’auto-dérision avec laquelle il moque les films d’action. La scène d’introduction du film ne trompe pas. Le petit Danny est un fan absolu de Jack Slatter incarné par Arnold Schwarzenegger et il ne se lasse de voirPoursuivre la lecture de « Last Action Hero (1993) »

I am not your negro (2107)

C’est à partir des textes de James Baldwin, écrivain qui fit des luttes raciales son propos majeur, que Raoul Peck construit ce qui s’apparente à une leçon d’histoire en racontant la question raciale aux Etats-Unis au travers des divers mouvements engagés ainsi que des figures de proue de ces mouvements : Malcolm X et MartinPoursuivre la lecture de « I am not your negro (2107) »

Le prêteur sur gages (1964)

Plus on plonge dans l’univers de Sydney Lumet plus on perçoit la grandeur de son travail. Sa passion pour le cinéma et son perfectionnisme en font un réalisateur modèle pour quiconque voudrait faire du cinéma. Etonnamment, il n’était pas un grand fervent de musique dans les films mais avec le Prêteur sur gages, il faitPoursuivre la lecture de « Le prêteur sur gages (1964) »

Loving (2017)

Sur un porche, deux visages témoignent d’une réserve sans pareil. Richard et Mildred sont comme deux adolescents vivant leur première idylle. Les regards se croisent et aussi tôt s’évitent. Regards fuyants mais coeurs battant la chamade, une annonce est faite. Les Loving vont avoir un enfant et à cette annonce, l’amour irradie et illumine l’écran.Poursuivre la lecture de « Loving (2017) »

Big Little Lies (HBO)

Le fermeture des mentalités et l’omniprésence du sexisme (salaire, misogynie ambiante perpétuée par l’objet télévisuel) laissent à penser qu’un changement radical et salutaire ne pourra se faire que dans un élan de violence salvateur. Faire évoluer les mentalités est une chose ardue car se jouer de l’opinion et faire douter de l’important de certaines luttesPoursuivre la lecture de « Big Little Lies (HBO) »