L’âge d’or du rap conscient s’étale (variable selon les personnes) entre la fin des années 80 et une bonne partie des années 90 avec la sortie d’une pelleté d’albums qui sont des classiques incontestables, inégalables et intemporels. On pense bien sur au classique Enter the Wu‐Tang: 36 Chambers ** du **Wu-Tang Clan qui a su s’imposer chez le public mais surtout dans les charts. On pense aussi aux géants The InfamousThe Lords of The UndergroundA Tribe Called Quest ou encore Notorious B.I.G (au passage allez donc faire un tour du coté du barré R.A The Ruged Man pour découvrir un rap venu d’ailleurs). Le rap s’est illustré grâce à des figures imposantes et si on pense notamment à Grandmaster Flash, il y a un homme auquel on associe la naissance du rap conscient et celle du rap américain : KRS-One.

De son vrai nom Lawrence Krisna Parker, le rappeur originaire du Bronx est plus qu’un simple artiste. Cumulant des fonctions de consultant, de producteur, de pasteur, de conférencier universitaire, KRS-One est un des pionniers du rap conscient dont des artistes comme Mos Def (bien qu’il s’en cache), Dead prez sont les héritiers. Homme ouvert sur le monde et toujours très intéressant à écouter, Il captive assurément mais c’est l’artiste qui impressionne le plus tant il sait faire usage de son savoir pour le coupler à une assise musicale rare et nous offrir un rap conscient de sa puissance contestataire.

S’il a déjà une carrière avec le groupe BDP (Boogie Down Productions) et notamment l’album Criminel minded, KRS-One attendra 1993 pour publier Return of The Boom Bap qui marque son retour vers son art premier, lui qui avait laissé la scène au profit d’action sociales diverses et variées. Marqué par les morts de son ami Scott La Rock, il opère un virage artistique complet en se tournant vers un rap moins violent mais plus réfléchi. Né Alors le retour de celui que l’on nomme The Teacher en référence à la source d’inspiration qu’il est pour nombre de personnes.

Renaitre des ses cendres n’a jamais aussi bien été mis en musique que dans l’illustre introduction de l’album. KRS-One Attacks c’est le old school à l’état pur qui va jusqu’à sampler le dernier morceau de Criminel Minded comme si l’homme faisait référence à son passé pour nous dire que le changement c’est maintenant. Morceau au combien pêchu doté d’un beat stylistique au possible, The Teacher is back et on part ensuite en croisade pour une déferlante de clameurs sociales et personnelles. Avec une verve qui relève une culture importante, il assène sa leçon en passant au crible ses démons dans le morceau P is still qui rappelle que le sexe et la drogue ne sont pas seulement d’anciennes connaissances. On retrouve aussi un morceau qui, à lui seul, (et c’est peut-être préjudiciable à l’ensemble de l’album) symbolise la puissance de ce disque : Sound of Da Police. A l’écoute le morceau percute par son entêtant :

Whoop, whoop That’s the sound of da police

Dans ce texte (qui rejoint Black Cop), The Teacher attaque les institutions qu’il juge comme inefficace dans leur prise de décision. Etablissant un parallèle plus que juste avec le mouvement des droits civils, il critique l’acharnement des lois de répression qui vise en grande majorité une population noire. KRS-One n’a pas sa langue dans sa poche mais fait montre d’une capacité à alimenter son propos tout bonnement sublime. Il se surpasse pour offrir une vision que l’on pourrait trouver pessimiste mais qui est malheureusement validé par les chiffes et partagée par de nombreuses personnes. Album soigné et matiné de beats old-school, Return of the Boom Bap est de la trempe des disques qui s’écoutent toujours avec la même intensité et qui, même plus de 20 ans après sa sortie, font partie des meilleurs disques de rap jamais sortis.

Figure emblématique du rap conscient, KRS-One est le fondateur d’un courant musical engagé. Il est de la classe de ses hommes que l’on appelle parfois…..légende.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s