Mon temple du blues : Chapitre 6, E.C c’est Slowhand.

I still do (Eric Clapton) Né à Ripley en 1945, Eric Clapton traine la réputation d’un sale gosse comme il le confessera plus tard. Alors qu’il se refuse à apprendre la guitare à 13 ans car il juge son apprentissage trop difficile. Le jeune Eric fait des siennes et se fait renvoyer de l’école oùLire la suite « Mon temple du blues : Chapitre 6, E.C c’est Slowhand. »

Il parait que j’suis malpoli. Qu’est-ce que vous en pensez, bande de trou du culs?

Legend Never Dies (R.A The Rugged Man) Le hip-hop et le rap sont deux mots souvent associés et confondus. Pourtant le premier est à l’origine un style de vie qui nait dans le Bronx alors que le second est une de ses composantes. Le hip-hop est né en Amérique du Nord-Est et là-dessus pas deLire la suite « Il parait que j’suis malpoli. Qu’est-ce que vous en pensez, bande de trou du culs? »

La loi du marché (2015)

Au loin dans l’indésirable, il flottait presque un parfum d’abandon. Vestige d’une rage autrefois fulgurante et terrifiante. Abattu mais pas vaincu, il cherche ce qu’autrefois l’avait maintenu. Le cinéma de Stéphane Brizé a cette faculté de faire du minimalisme une force diablement percutante. Mademoiselle Chambon et ses regards qui dispensaient de tout discours superflus. Quelques heures de printemps et son finalLire la suite « La loi du marché (2015) »

Lady Vengeance (2005)

Apres le sourd fracas de la disparité Apres le fulgurant phoenix agonisant Est venu le temps de celle que l’on a oublié Murmure d’un être jadis étincelant Quand s’élèvera la blancheur de l’expiation Le recital atteindra alors sa conclusion Après avoir dressé le portrait d’une société coréenne encline à la disparité avec le sobre Sympathy forLire la suite « Lady Vengeance (2005) »

Everlasting Light

Au son d’une batterie lassée et vidée de sa substance, une guitare supplie que son calvaire s’achève et alors que l’on se croyait perdu une chose incroyable se produit. En apnée complète pendant plus de 9 minutes, les sensations se multiplient et créent tour à tour joie, mélancolie profonde et une tristesse infinie. Dans l’abyssaleLire la suite « Everlasting Light »

Whoop Whoop That’s the sound of da teacher

L’âge d’or du rap conscient s’étale (variable selon les personnes) entre la fin des années 80 et une bonne partie des années 90 avec la sortie d’une pelleté d’albums qui sont des classiques incontestables, inégalables et intemporels. On pense bien sur au classique Enter the Wu‐Tang: 36 Chambers ** du **Wu-Tang Clan qui a su s’imposer chezLire la suite « Whoop Whoop That’s the sound of da teacher »

L’or du Underground

Here Come The Lords (The Lords Of The Underground) Groupe de Hip-Hop originaire de Newark, The Lords of The Underground se compose des rappeurs MR.Funk, DotAll et du DJ Lord Jazz. Ils commencent par enregistrer trois singles dont le légendaire Chief Rocka qui mettra le trio en marche vers la consécration. Déjà survolté et outrageusement novateur, le groupe se lance alors dansLire la suite « L’or du Underground »